archive

One track

On ne présente plus ce film. Son énorme succès dans l’hexagone et dans le reste du monde a permis à la petite Audrey Tautou de percer et à Jean-Pierre Jeunet de confirmer son talent après La Cité des Enfants Perdus et Delicatessen. Un autre talent est aussi reconnu et récompensé : celui de Yann Tiersen. Cet auteur-compositeur et interprète breton signe en effet pour ce film une superbe BO, auréolée d’un oscar et d’un césar. Parmi les multiples variations du thème principal qui composent en partie la vingtaine de morceaux du CD, je vous ai choisis la version orchestre de la valse d’Amélie.
Enjoy!
Mr Blonde
.

Publicités

Après un One Poster écolo, voici le recyclage musical d’une magistrale One Scene du film True Romance de Tony Scott. Avant d’attaquer le vif du sujet, rappelons qu’il s’agit d’une formidable romance Tarantinesque dont le scénario est trouvable ici.

Vif du sujet: a very cool music !! … et surtout un very very cool thème signé par Hans Zimmer. You’re so cool est une douce, innocente et joyeuse petite balade percussionnée qui sublime l’échappée romantique de nos tourtereaux et appuis la rupture entre fleurs bleues et éclats sanguinaires. Fortement inspiré de Gassenhauer de Carl Orff, à écouter sans modération pour avoir la banane le matin!

Le very cool thème de Hans Zimmer à coups de marimba:

Original de Carl Orff à coups de glockenspiel:

Mr Orange

Maître de l’horreur, de la science fiction et de la série B, John Carpenter livre un joli cocktail de tout ça avec Ghost of Mars: des fantômes grouillent dans une ville minière sur Mars en pleine terraformation… façon gros divertissement bien gras. Et.. oh bonheur, le casting: Pam Grier, Ice Cube et… Jason Statham pour une bonne boucherie sur des riffs métalleux endiablés.

Parce qu’il est bien question de ça ici: les riffs lourds et efficaces de Buckethead et Anthrax qui accompagnent la composition spatiale de John Carpenter pour donner le ton à l’action. Ca fait du bien là ou ça passe et propulse les scènes d’action à un rang supérieur.

Mr Orange

Parce qu’on aime les films de timbrés, en voici un qui en tiens une bonne couche. Donnie Darko, un film de plus aux interprétations multiples dont la chute laisse pantois le premier venu et anime des débats parmi les fans. Pour donner les grandes lignes: un adolescent psychanalysé doit faire face à des notions de voyages temporels, d’amour, d’existence… toussa toussa. Et en plus de scénar’, acteurs, réalisation … super, le film s’octroie une musique exceptionnelle! Forcément! C’est bien pour ça qu’on en parle ici.

Et donc, retour sur Mad world, le thème emblématique de Donnie Darko. Signé par Michael Andrews & Gary Jules, il s’agit d’une reprise du morceau éponyme de Tears for tears qui leur offrit leur 1er succès. Gary Jules interprète Mad world de façon très minimaliste, loin de la version New Wave originale chargée en synthés. Avec une instrumentation principalement acoustique, c’est la voix de Gary Jules qui apporte toute la profondeur et la force au morceau. A écouter sans modération !

Version de Gary Jules entendue dans Donnie Darko:

Version originale de Tears for tears:

Suite à ce rafraîchissement de Gary Jules, Mad world a été sujet à un nombre incroyable d’utilisation dans des séries et à de multiples covers (dont une de Paul Kalkbrenner qui ne me convainc pas) .

Mr Orange

On change complètement de registre cinématographique! Après 127 Heures, c’est à une des chansons finales de Sucker Punch à laquelle  vous aurez le droit : Where is my mind? de Yoav (un BG israélien) en featuring avec Emily Browning (héroïne du film, la schoolgirl blonde ci-contre). Chanson écrite à la base par les Pixies en 1988, elle a été popularisée 11 ans plus tard dans Fight Club. Depuis elle a été reprise maintes fois par divers groupes : Nada Surf, Placebo, James Blunt ou encore M.I.A.
Enjoy!
Mr Blonde

PS : Préparez vous à manger de l’Émilie Browning cette semaine ^^

Dernière réalisation de Danny Boyle et meilleur film du début 2011 selon moi, 127 heures est l’adaptation du livre « Between a Rock and a Hard Place » d’Aron Ralston. Cet ingénieur et alpiniste américain y raconte ses 5 jours de survie dans une gorge de l’Utah, le bras coincé par un rocher inamovible. Véritable leçon de courage et de système D, le bouquin est absolument génial!

Le film a été nominé plusieurs fois pour la meilleure bande son; celle-ci aurait mérité d’être récompensée. Je vous ai choisis Touch of sun, à écouter pour dormir, résultat garanti!

Enjoy !

Mr Blonde

Oui j’ai osé! Oui j’assume :D! Pourquoi? Parce que Led Zep ça rox. Parce que Kashmir ça rox encore plus. Cependant, quand en 1998 Puff Daddy reprend la chanson, avec l’accord de Jimmy Page, pour l’intégrer dans la Bo de Godzilla , la communauté de fan de métal a fait doucement la gueule. On aime ou on aime pas!
Même si je suis pas un grand fan de rap américain, c’est fun alors je vous le mets!
Enjoy!
Mr Blonde
.
.