Guide pratique du festivalier en herbe

Après 2 festivals de cinéma (le Champs-Elysées Film Festival et le Festival Paris Cinéma) écumés frénétiquement à moins d’un mois d’interval, voici un petit guide pratique (inutile) du festivalier cinéphile et accessoirement bloggueur ciné en herbe. Parce qu’un festival cinéma n’a rien à envier aux festivals musicaux: tout autant éprouvant, cela mérite ses petites précautions d’usage.

Mk2 bibliothèque, le confort inégalé de ses sièges doubles et sa clim’ survitaminée

Matériel indispensable aux fanatiques des salles obscures:
– de bonnes chaussures, pour courir entre les séances. Mieux: des chaussures neuves, pour ne pas atomiser l’oxygène de la salle de ciné en cas d’envie soudaine d’aérer ses orteils chéris.
– des vêtements adaptés à tous les climats, intérieurs comme extérieurs. La météo étant ce qu’elle est, on est jamais à l’abris d’une douche ou d’un bain de soleil… mais surtout, les salles de ciné ne se situent pas toute à la même latitude: certaines optent pour la climatisation polaire, d’autre adoptent un climat équatorial dès qu’il y a un peu d’affluence.
– de quoi boire et grignoter pendant/entre les séances. Les enchainements entre les séances peuvent être assez brutaux et la nutrition exclusivement en sandwicherie et autre restauration rapide s’avère vite coûteuse. Mieux: penser à prendre de la nourriture silencieuse et inodorante pour les séances.
– de quoi ignorer la fatigue: café, thé ou boissons énergétiques selon les goûts. Prévoir un stock en cas de nuit-ciné, même si les produits en question sont souvent distribués à bas prix voir même… gratuitement dans ces circonstances particulières.
– ne pas oublier ses DVD collectors et autres goodies favoris en cas de présence d’éminentes stars.

Petites astuces fourbes:
– ne pas hésiter à aller voir les bénévoles pour toute information et demandes courtoises: la sympathie est une noble vertue qui peut ouvrir des portes. Exemple: avoir le privilège d’être l’un des seuls hors-organisation avec un badge en bandoulière (anodin mais très pratique) ou recevoir une invitation pour la soirée de clôture… assis à place réservée!
– dans certaines conditions, on peut prendre plusieurs places pour une même séance avec un seul pass… parce que même si personne ne vous suivra à toutes les séances, les copaings apprécieront l’invitation.

Avis aux apprentis bloggueurs:
– avoir de quoi griffoner des notes et commencer ses critiques dès le moindre blanc est un atout majeur. Mieux: avoir un ordinateur portable léger. Note: en cas de cadence effréné, croire pouvoir suivre le rythme des séances n’est que vaine illusion.
– avoir un appareil photo pour immortaliser la présence de pontes du cinéma est un plus. Dilemme: un appareil léger pour l’avoir avec soi en toutes circonstances ou un appareil plus lourd/encombrant capable de supporter le faible éclairage des salles.

Rappel de savoir vivre:
– insulter les bénévoles qui tentent de faire du mieux qu’ils peuvent sous prétexte de « je veux donc j’ai », c’est mal et n’apporte rien de bon: les voisins de file d’attente s’impatientent et vous regardent de haut et les bénévoles seront bien moins coopératifs.
– hurler sur la part du public qui rigole aux gags du film, c’est absurde et ça gêne TOUTE la salle. Si on ne supporte les aléas de la vie en société (sauf excès), faut pas aller au ciné.
– râler sur les conditions de projection, c’est mal. Il faut savoir sortir du cinéma mainstream hollywoodien numérisé, c’est bien tout l’intérêt des festivals: avoir accès à des copies de films rares. Des copies dégradées témoignent de la valeur de l’objet.

Et tout ça en conservant un look présentable en cas de séance photo et confortable vu le nombre d’heure passées hors du logis. Bien sûr le tee-shirt de kikoo-fan reste un bon choix :)

Mr Orange

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s