One track: The mission

Retour au grand chef Ennio Morricone, icône inévitable des (bonnes) bandes originales. On sort des westerns et autres films italiens obscurs avec Mission, Palme d’or 1986, un film anglais magistral traitant du partage des terres au 18e entre espagnols et portugais en Amérique du Sud au dépend des autochtones en suivant un prêtre jésuite, Jeremy Irons, et un ancien chasseur d’esclave en quête de rédemption, Robert de Niro.

Petite anecdote gratuite: la majorité de l’équipe du film a contracté la dysenterie – aka une chiasse monumentale due à une contamination fécale des aliments – au cours du tournage… sauf R. de Niro. Chanceux ou malin?!

Une bonne grosse claque musicale qui sublime un film d’autant plus fort. Allez-y, tendez la joue…

Evidement, tout l’album est génial, mais je conseille particulièrement d’écouter Asuncion et Misere ;)

Mr Orange

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s