L’attaque du requin à deux têtes

La chronique Mr Pink

double headed shark attack affiche posterAnnée : 2012

Titre original : Double-Headed Shark Attack

Réalisateur : Christopher Ray

Acteurs notoires : Carmen Electra

Sources utiles : IMDbAllociné

Plot : Après le naufrage de leur bateau, des étudiants se retrouvent sur une atoll qui menace à tout moments de s’effondrer. Incapables de joindre les secours, ils se retrouvent prisonniers face à un énorme requin bicéphale qui les encerclent de tous les côtés.

*Début de la parenthèse :
Les personnages sont donc tous des étudiants… Si vous avez fait des études ET que vous avez eu ce genre de promo (poupées siliconées aux gros seins, notamment), n’hésitez pas m’indiquer dans quel domaine c’était, pour que moi et toute l’équipe de Thereservoirblog, on reprenne nos études !
Fin de la parenthèse.*

Encore un magnifique film signé The Asylum, qui recycle tous les ingrédients de ses précédents nanars pour nous offrir un chef d’oeuvre de répliques cultes et de scènes désolantes, avec l’aide de femmes en tenues légères et d’un requin en plastique.

Je suis toujours aussi fan des effets spéciaux du studio : le requin semble parfois mesurer 10/15 mètres de long, mais sur le plan suivant, il va plutôt faire 4 mètres (belle bête quand même). Problème Génie récurrent de ce style de film, qui en exaspérera plus d’un, mais qui ravira le passionné (comme moi).

Mais la magie du film repose sur les personnages ultra-clichés (pour vous montrer le niveau, Carmen Electra incarne le médecin du petit groupe, qui propose de soigner le mec qui s’est fait arraché le bras avec un pansement), qui se retrouvent confrontés à un requin fou, car vous comprenez, le requin, il a deux têtes, donc il est deux fois plus sensibles aux stimuli ( = le sang, même si dans certains filles, il y a probablement plus de silicone que d’hématies). J’ai d’ailleurs même cru à un moment que le requin allait mourir d’une indigestion (mais il est coriace, le machin).

Dès le début, le film est rythmé, et ne laisse pas un instant de répits à nos bodybuildeurs au QI d’huîtres mortes. Même quand on pense qu’ils vont s’en tirer, ils arrivent à nous surprendre en étant tellement idiots que leur plan foire. Désolation ultime Fou rire incontrôlable !

En bref, vous êtes fan de pisciculture, n’hésitez plus et regarder L’attaque du requin à deux têtes avec vos amis (si tant est que vous en ayez, avec une telle passion).

1 commentaire
  1. J’étais persuadé que le film serait deux fois plus intelligent, doté d’un monstre à deux cerveaux.
    Tu m’as un peu perdu avec tes explications médico-scientifiques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s