[REC] (saga)

Chronique de Mr Brown

Voici encore une saga qui aurait dû s’arrêter au premier film.

[REC] :

Année : 2007

Titre original : [REC]

Réalisateur : Paco Plaza et Jaume Balagueró

Acteurs notoires :  Manuela Velasco

Sources utiles : IMDbAllociné

Dans REC (le premier, donc), nous suivions les péripéties d’une journaliste et de son cameraman lors d’un reportage sur les pompiers. Malheureusement pour eux, ce documentaire tourne au drame (et au gore) quand ils doivent intervenir dans un immeuble pour secourir une vieille dame mal en point (c’est le moins qu’on puisse dire, puisqu’elle est morte -et vivante.)

REC est un des films qui m’a fait le plus peur. Car il traite de zombies et que les zombies me terrifient, mais pas que. Ce film est également très bien mené, du début à la fin, sans fausse note. Une tension crescendo au fur et à mesure que le cameraman gravit les étages, jusqu’à cet ultime appartement. On est imprégné par le film, surement en raison de ce style « caméra embarquée ». Les zombies sont vifs, ils courent, ils nous surprennent. Le huis clos est oppressant, et rajoute forcément à la tension ambiante. Bref, sans en faire des tonnes, ce film espagnol est une réussite, car il tient ses promesses.

[REC]2

Année : 2009

Titre original : [REC]²

Réalisateurs :  Jaume Balagueró et Paco Plaza

Acteurs notoires :  aucun aucun aucun

Sources utiles : IMDbAllociné

Ici, l’histoire se déroule quelques minutes après la fin du premier volet. Une unité d’intervention spéciale doit alors entrer à l’intérieur de l’immeuble afin de contrôler la situation et d’en apprendre plus sur les événements qui s’y sont déroulés. Le docteur Owen, un représentant du ministère de la Santé, les accompagne. Pour ces militaires, la mission, à la base, paraît simple. Seulement, une fois entrés dans le bâtiment, la situation dégénère rapidement et Owen prend la direction des opérations. L’unité d’intervention découvre rapidement qu’Owen n’est pas ce qu’il prétendait être.

Pour résumer, ce film est une SACRÉE arnaque, qui détruit toute la valeur du premier. Je ne l’ai pas revu pour écrire cette critique (une fois, c’est AMPLEMENT suffisant), aussi vais-je être bref et assassin. J’en retiens principalement une surabondance de références religieuses, toutes plus agaçantes les unes que les autres. Les personnages sont franchement exécrables et ont des réactions tellement idiotes que l’on est bien contents quand ils se font tuer. Par moment, on aimerait bien nous en charger nous-même. Ce deuxième volet n’arrive pas même à la cheville du premier, qui a su garder le suspens en n’apportant de grandes explications aux évènements. Amateur de zombies, passez votre chemin.

[REC]3

Année : 2012

Titre original : Rec 3 Genesis

Réalisateur : Paco Plaza

Acteurs notoires :  Leticia Dolera

Sources utiles : IMDbAllociné


Les évènements de ce troisième opus se déroulent durant la même nuit que ceux des deux précédents films. Cette fois-ci, l’histoire se passe lors du mariage de Koldo et Clara, dans une somptueuse demeure à la campagne. Seulement, l’oncle du jeune homme s’avère être le vétérinaire qui a soigné le chien responsable de l’épidémie du premier film. En quelques heures, le plus beau jour de leur vie se transforme en véritable cauchemar.

Par chance, REC 3 se révèle être un peu mieux que le 2, mais toujours moins agréable que le premier. Parmi les nombreux points faibles de cet opus, le fait que les zombies soient très peu nerveux et pas rapide du tout gâche le spectacle. La surenchère de références religieuses et de bons sentiments (bah oui, c’est un mariage) n’arrange rien au film. On y ajoute des personnages bidons (entre l’un qui ne récupère pas sa masse d’arme après l’avoir planté dans un zombie et l’autre qui ne prend pas garde à bien refermer la porte derrière lui). Mais ho, les gars quoi !!! L’apocalypse zombie, ca ne vous dit rien ? Vous ne connaissez pas les règles de base ? Parfois, j’avais envie de crier : MAIS L’ÉPÉE, BORDEL ! DERRIÈRE TOI, DUGLAND ! Heureusement, pour sauver l’ensemble, on assiste à quelques passages comiques (celui avec les armures, notamment ! Il ne manquait plus qu’elles grincent, et on se serait cru dans la tour Montparnasse infernale). Peut être ai-je été le seul à observer cet aspect comique… Est-ce mon humour décalé ? Ma soif de sang et de boyaux ?

Et bien malgré tout, le film fait peur. On sursaute, on a des nausées, on se cache les yeux. Il est également à visionner pour matter la mariée, courageuse jusqu’aux ongles et armée de sa tronçonneuse (YEAH) dégommer du cadavre pour retrouver son cher et tendre. Rassurez-vous, elle ne reste pas tout le film en robe longue (si vous voyez ce que je veux dire). De plus, la transition entre la caméra embarquée et les plans fixes se fait sans trop de problème, même si ce changement n’est à aucun moment expliqué.

PS : après ce film, je ne verrais plus les mixeurs de la même façon…

Pour conclure cette trilogie, dans l’attente (pas impatiente du tout) du 4ème, un premier film très bien mené, qui reste suffisamment mystérieux pour effrayer le spectateur. Une deuxième réalisation très médiocre, avec une mise en scène trop simpliste et un jeu de rôle approximatif, à éviter si possible. Et enfin, un troisième film qui sauve les meubles, avec un décalage comique plutôt bien réalisé, malgré quelques absurdité dans le scénario, et une présence encore trop forte de la religion.

Publicités
2 commentaires
  1. Une fois n’est pas coutume mais je ne suis pas du tout d’accord!
    Pour moi, le 1er est une arnaque et un vrai mauvais film: les acteurs amateurs tirent le niveau vers le bas et seul le dernier quart d’heure est efficace.
    Le second est certes plus classique et pas très original mais bien meilleur d’un point de vue cinématographique pour moi.
    Le troisième enfin, est ridicule.

    • themrbrown a dit:

      Je comprends parfaitement ton point de vue, même si je ne peux y adhérer.
      Pour le 3ème, il est vrai que je n’ai pas assez insisté là dessus, mais oui, il est ridicule, aussi ai-je préféré l’aborder d’un point de vue comique.
      Quant au deuxième, j’ai un véritable blocage dessus, qui fait que je ne l’apprécie peut être pas à sa juste valeur.
      Le 1er, de mon point de vue, reste vraiment un très bon film, avec une montée en puissante de l’action et de la tension. L’amateurisme des acteurs ne m’a pas choqué, peut être parce que justement ceci restitue mieux l’effet « documentaire ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s