Champs-Elysées Film Festival, Clotûré

Après une semaine de festival, 150 séances, 15 000 spectateurs, la séance de clôture du Champs-Elysées Film Festival a permis à Lambert Wilson et à Michael Madsen de décerner le Prix du Public aux…

Meilleur court-métrage ricain: Motherland de Shariq Siddiqui (pas vu)

Meilleur court-métrage frenchy: It is a miracl’house de Stéphane Freiss avec Laurent Gerra (pas vu)

Meilleur long-métrage ricain: Marina Abramovic: The artist is present (documentaire sur une artiste contemporaine, pas vu)

Le prix: une petite statuette de… la Tour Eiffel. Comme les vendeurs à la sauvette, version design.

Evidement, j’ai beau avoir vu 7 des 10 films en compétition… je n’ai pas vu l’heureux élu. Quoi qu’il en soit, la ferveur de la foule semblerait indiquer que malgré son sujet peu sexy, il vaille un gros détour.

Films en compétition vus et notes personnelles                 Avant-premières US/Fr vues
The perfect family: 4/4                                                                 Blanche-Neige et le chasseur
Keep the lights on: 2/4                                                                Cherry
Peace, love & misunderstanding: 2/4                                        After.Life
Bernie: 3/4                                                                                     Wrong (Fr)
Luv: 3/4                                                                                          Bitch slap
Tabloïd: 4/4                                                                                   Brake
Blank city: 4/4                                                                               My soul to take

Rétrospectives:                                                                          Clôture: avant-première serbe
Pulp Fiction                                                                                  La parade
Kill Bill vol. 1 & 2

Retour critique sur le festival:
Points positifs:
– une sélection éclectique de bons films indépendants français et américains, nominés, avant-premières ou rétrospectives. Une bonne occasion pour se jeter corps et âme dans les salles, que ça soit vers l’inconnu, vers des valeurs sûres ou vers des films cultes.
– la présence de nombreux réalisateurs forts aimables, heureux de présenter leurs films et répondre aux questions
– un accès illimité à moindre coût.
– une ambiance conviviale
– des masterclass phénoménales (scoop à suivre)
Points négatifs:
– une organisation parfois bancale
– présenter le festival à chaque séance, c’est très redondant, l’information étant toujours la même
– pas de grands talents d’orateurs côté présentateurs de films & cérémonies
– un générique bidon
– une zone permettant aux festivaliers de se reposer entre 2 films serait fort appréciable
– préciser que les Ch.-Elysées est la plus belle avenue du monde avant chaque film, c’est gavant. Le public regroupe des parisiens qui savent où ils habitent et des touristes qui savent pourquoi ils sont là. D’autant que l’avis n’est pas forcément partagé, surtout que l’avenue ne possède pas une seule poubelle ce qui est fort dépréciable quand on y passe sa semaine.

Quand le festival aura un peu de bouteille, ça ne sera sans aucun doute plus un soucis. Problème, le festival perdra son aspect convivial. On devra faire face à des foules, on ne se fera plus reconnaitre par les ouvreuses et les organisateurs prendront la grosse tête. Je suis un peu sévère, ce qui est essentiellement dû au fait que j’ai passé une bonne semaine sur les Champs à écumer les salles.

Vivement la prochaine édition !

Mr Orange

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s