One scene: L’espion qui m’aimait

James Bond un jour, James Bond toujours. Aujourd’hui, c’est L’espion qui m’aimait, le film qui a introduit Requin / Jaws. Après Dangereusement vôtre (1985) encore une séquence d’introduction à ski, et quelle séquence !

A défaut de nous offrir une poursuite à ski égalant son héritière, L’espion qui m’aimait (1977) mets en scène une cascade inédite à l’époque et très peu reproduite depuis. La séquence est jonché des petits gags habituels et sublimée de merveilleux plans bidons de Roger Moore sur des skis. Mais surtout… elle se termine par un BASE jump à ski… avant même que le BASE jump n’existe en tant que tel (à 2 ans près). On doit la cascade à Rick Sylvester qui a improvisé un saut du haut du Mont Asgard, Canada. Magique.. et l’ouverture sur l’Union Jack est la cerise sur le gâteau.

Séquence d’introduction

Mr Orange

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s