Battleship

Année: 2012
Réalisateur: Peter Berg

Acteur notoire: Taylor KitschRihannaLiam Neeson

Plot: Complexe intrication quantique entre plusieurs machinations subtiles….. MDR nan je déconne y’a pas de scénar!

Sources utiles: AllocinéIMDb
.
.
.
Mr Blonde : On est des américains, on en a une super grosse et ON VA LEUR PÉTER LA GUEULE!!!!

Précaution préalable : Je m’adresse à vous les cinéphiles dont les cahiers du cinéma remplacent la bible et qui ne peuvent débrancher leur cerveau pendant 2h pour se délecter d’un bon gros blockbuster américain… passez votre chemin et retournez lire du Cocteau devant un Kurosawa en écoutant du Lynch .

Intention de Mr Blonde en prenant son ticket : Aller voir un bon gros film ricain suintant de niaiseries patriotiques dont le seul objectif est de se purger l’encéphale façon karcher.

MISSION ACCOMPLISHED!! :D

Après une bonne 1/2 heure bien inutile de mise en place le film commence vraiment, des aliens débarquent et ça commence à exploser de partout comme on aime. On retrouve le cocktail habituel :
-Un héros au regard ténébreux avec des gros muscles bien dessinés et rien dans la cervelle; mais bon c’est pas ce qu’on lui demande. Le bonhomme est joué par Taylor Kitsch. Et oui on parle bien de John Carter et de Gambit.
-Un Bimbo blonde siliconée avec des jambes de 8m de long amoureuse du bourrin ci-dessus.
-Un scientifique chétif et peureux qui est là pour la touche comique.

-« Ils essayent de contacter les leurs »
-« Tu veux dire que E.T. veut téléphone maison? »

-Une autre bimbo qui elle tient un très gros fusil. D’habitude c’est Michelle Rodriguez qui assume ce rôle. Elle est même passée Jedi dans cette catégorie. Pour Battleship nous avons le droit à Rihanna, qui s’en sort très bien d’ailleurs.

Le film est une grosse bataille navale et cela n’a rien d’un hasard car Battleship est simplement l’adaptation d’un jeu commercialisé en 1931 : la Bataille Navale, aussi appelé Touché-coulé. La version électronique de ce jeu de société est aujourd’hui vendue par Hasbro, qui est producteur du film. Il est alors aisé de comprendre pourquoi on a l’impression de voir un Transformer ou un GI-Joe (oui c’est aussi Hasbro qui produit).
Quand on a l’impression qu’on a atteint au bout de 1h45 le point culminant du pro-américanisme, ils en remettent une couche et une sévère.

-« Mettons un peu de plomb dans ces lopettes ! »

Le film est porté par une BO bien épaisse avec du AC/DC et autres bijoux hard rock bien placés qui soutiennent tant bien que mal la mise en scène noyée sous la testostérone.
En ce moment, dans les films à voir pour se cultiver… oui il est pas en tête c’est sûr…
Dans les films réalisés pour qu’un peu de cerveau coule par l’oreille … il arrive 1er :D

Pré-requis :
-Allez-y accompagné sous peine de devoir vous bidonner tout seul.
-Le pop-corn : Salé ou sucré?

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s