Dracula 3000

La Chronique de Mr Pink

Titre original : Dracula 3000

Année : 2004

Acteurs notoires : Casper Van Dien, Coolio

Réalisateur : Darrell James Roodt

Liens utiles : IMDb, Allociné.

J’aime les vampires, j’aime les films se situant dans l’espace, j’aime les scénarios futuristes. Par contre, je ne suis pas certain d’apprécier les films qui mixent l’ensemble. Tentative avec Dracula 3000… Après 1h23 de souffrance, je peux conclure : je n’aime pas du tout. Mais peut être que le souci ne vient pas tant de ce mélange des genres, qui aurait pu être assez rafraîchissant, d’autant plus que depuis Entretien avec un Vampire ou Dracula de Francis Ford Coppola, le mythe a été sérieusement endommagé (merci Twilight, merci Underworld, merci BloodRayne).

Déjà, de quoi parle Dracula 3000 ? Un vaisseau spatial de sauvetage en route vers une mission interstellaire de routine est détourné pour aller fouiller un vieux transporteur spatial à la dérive depuis plus de 50 ans, le Démeter. Mais le cargo dissimule cinquante grands cercueils noirs. Très vite des membres de l’équipage disparaissent et mettent en évidence la malédiction du Démeter : des vampires sont à bord et surtout leur maître à tous : Dracula.

C’est une tradition dans les films de vampires bas de gamme (hors Twilight, qui en plus d’être bas de gamme, ne respecte aucune règle vampirique, et donc aucune tradition) : il y a toujours un Van Helsing ! Dracula 3000 ne va donc pas déroger à la loi, comme on nous l’apprend dès les premières secondes du film. Pour rentrer un peu plus dans le cliché, les scénaristes ont décidé de placer l’action dans la galaxie des Carpates, à proximité de la planète Transylvania… Est-ce un clin d’œil très trop appuyé aux connaisseurs, ou bien une tentative vaine de cultiver les incultes, unique cible de ce film ?

Les scénaristes ont également réussi à donner dans le cliché grâce aux personnages de l’équipage. On a le gros balèze qui fout un peu le bordel parmi l’équipage, et drague grossièrement à tout va. Le black qui fume de l’herbe (interprété par Coolio) et est constamment défoncé. La blonde un peu nu-nuche. L’intello à grosses lunettes dépourvu d’humour (il est en fauteuil roulant, ce que je trouve assez innovant dans un film de vampire). Une seconde blonde à forte poitrine, cette fois-ci, qui se la joue warrior (ça change des cruches qui hurlent partout en courant). Et le héros, forcément, beau brun d’un mètre quatre-vingt à la voix viril et aux pectoraux d’acier.

Mauvaise idée dans le choix du capitaine du vaisseau abandonné, cependant. Des trais familiers pour les adeptes des films de vampire : Udo Kier, que l’on connait principalement pour son rôle de vampire dans Blade (si si, le type qui se fait cramer au soleil soleil, par les méchants). Il a également joué dans BloodRayne, il interprète le Comte Dracula dans « Blood For Dracula ». Cette figure que l’on assimile tous à un vampire peut être dérangeante les premières minutes du film.

Revenons à notre ami shooté : quand il tombe sur une cinquantaine de cercueils, la première chose à laquelle il pense, c’est qu’il pourrait certainement trouver de la came dedans… En l’ouvrant avec un pied de biche, il réussit à s’ouvrir la main (je n’ai pas très bien compris comment, mais trouvé un sens à ce film n’est pas l’objectif). Pour couronner le tout, comme sa main pisse le sang, il décide de laisser couler ce breuvage vermillon au dessus du cercueil… Le black, pour continuer dans la tradition, sera donc le premier à mourir (donc, ceci n’est pas du spoiler, tout le monde s’y attendait).

A partir de là, c’est parti pour la rigolade. Autant l’atmosphère pouvait être un peu presque angoissante, vaisseau spatial fantôme oblige, autant dès qu’on voit le premier vampire, on sait que l’on a affaire à un nanar. Les répliques sont hilarantes sans que ce soit volontaire. Visiblement, devenir vampire nécessite également de se transformer en idiot sans classe et vulgaire. Dépitant.

Réplique du film :
(En parlant du vampire : )
– Il a essayé de nous tuer !
– Il poursuit Aurore ! Il veut la tuer aussi…
– C’est même pire que ça, il veut la violer d’abord ! (dit sur un ton de 1er de la classe outré).
– C’est un truc de dingue…

Ensuite, on comprend que les vampires sont une sous-espèce des singes, car ils sautent partout, se déplacent parfois à 4 pattes, font des grimaces, ont des mimiques exagérés. Ils obéissent à Dracula, un ridicule bonhomme toujours et éternellement habillé de ses vêtements moyenâgeux. Dracula, justement, qui va tomber amoureux de la magnifique blonde siliconée (forcément, avec les 2 qualités qu’elle possède, qui pourrait résister ?).

Bon, ensuite on a un petit dialogue étrange, où le second noir de la bande accuse les blancs d’être à l’origine de cette histoire de vampire. WTF ? (Tu connais pas le vaudou, toi ?) Je ne comprends pas l’intérêt d’une telle scène (ni d’un tel film, mais bon…).

Je vous laisse à partir de maintenant savourer le film, faire des pronostics sur l’ordre des morts, rigoler des dialogues, etc…

3 commentaires
  1. Umm, ça fait mal aux yeux rien que d’y penser, faut s’y faire les films de vampires sont majoritairement foireux… :(

    Y’a peut-être pas de film de vampire avec un perso dans un fauteuil, mais y’a un film spatial avec un perso dans un fauteuil: Dominique Pinon dans Alien 4! Et Udo Kier !!!! C’est le chef nazi du futur Iron Sky !!!!!!!! \ o / \ o / Mais c’est vrai qu’on l’associe tout de suite à un méchant…

    Mr Orange

  2. Tu me croiras si tu veux, mais je l’ai en blu-ray (payé 2 euros à feu Planet Saturn) mais je n’ai pas encore eu le courage de le mater. Pour rire, je le ferai quand même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s