Skyline

La chronique de Mr Pink


Année : 2010
Titre original : Skyline
Réalisateurs : Aucun Colin et Greg Strause
Acteur notoire : Aucun

Sources utiles : Allociné, IMDb

Quote du film : « Vaya con dios, son of a bitch »

Attention : NAVET ! GROS GROS NAVET !!!

Voilà, vous êtes prévenus. Je peux continuer.

Tout commence un paisible matin, après une nuit bien arrosée dans la cité de Los Angeles. Soudain, des vaisseaux spatiaux arrivent au dessus de la ville, et émettent de vives lumières bleues, ce qui réveille notre groupe d’amis, l’esprit encore enfumé par les vapeurs d’alcool de la vieille. Ceci expliquera tout le long du film leurs réactions (nulles) face au danger et leurs décisions (nulles) pour tenter de survivre. Ils sont bourrés !! Ils mettent donc forcément du temps à comprendre ce qui leur arrive. Ce n’est que lorsque tout l’immeuble se met à trembler qu’ils se décident enfin à bouger leurs fesses. Ils réalisent alors que les lumières bleues hypnotisent les humains et les entrainent à l’extérieur, où ils sont aspirés par les vaisseaux. Vous avez bien lu : aspiré ! Les extraterrestres collaborent en réalité avec Dyson (les fumiers !).

Cette première scène est conçue pour vous tenir en haleine, avant un flash back ennuyeux de 20 minutes, pour nous présenter les personnages, que vous allez de toute façon détester. Au mieux, vous serez totalement indifférents, mais ce sentiment vous empêchera par la suite de rire lorsqu’ils mourront. Je vous conseille donc de les détester. Ce sera facile : ils sont fades, leurs histoires sont inintéressantes. Ils sont même stéréotypés à outrance. Forcément, il y a un couple (c’est pour la petite histoire d’amour, les bons sentiments, etc.) ; on retrouve également le rappeur noir bling bling qui se tape plein de meufs, et les meufs en question, qui sont aussi niaises que moches.

Niveau scénario, c’est le néant. Les effets spéciaux ont engloutis tout le budget, et les scénaristes ont été priés de prendre la porte. De temps en temps, on comprend bien que les réalisateurs ont tenté d’avoir de bonnes idées…Mais non, en fait, ça reste naze. Une dispute de couple en pleine invasion extraterrestre pour relancer l’intrigue, ben voyons ! Et après, le monsieur, il culpabilise, et il veut récupérer sa douce… Au secours, épargnez-nous ça. On remarque également quelques faux raccords, comme le jour qui se lève et qui atteint le zénith en 3 minutes (E.T. a tout détraqué sur Terre, le salaud !).

Bref, lorsque l’intrigue commence à devenir intéressante, paf : ça devient n’importe quoi, ça part dans tous les sens, pour arriver à une fin WTF. Franchement, je n’ai pas trouvé d’autres mots pour qualifier ce final…

Skyline, c’est donc un mix minable entre Cloverfield, des monstres façons « la Guerre des Mondes », le tout noyé dans une ambiance un peu trop bleutée.

En conclusion, ne laissons plus des spécialistes en FX prendre les commandes générales d’un film. PLUS JAMAIS.

Je vous souhaite un bon meurtrissage d’yeux.

PS : Ce film n’est en réalité que le premier volet d’une saga. *Sanglots* *Rires nerveux*

Publicités
4 commentaires
  1. Nom de dieu je viens de regarder cette merveille. Effectivement c’est une belle bouse en règle!
    Je te rejoins complètement sur cette fin WTF?? J’aurais pas pensé qu’ils iraient jusque là mais si si!!

    • Et cette fin n’est en réalité que le commencement, puisque ce film n’est que le premier épisode d’une saga. On pourra encore bien s’amuser ;-)

  2. (Mr Orange) Bah moi j’ai bien aimé et je vous emmerde! Certes osef des perso… c’est d’ailleurs drôle de parier sur l’ordre de leur « mort »… sauf le latino.. forcément, après Dexter j’étais obligé de l’aimer! Et l’amante du black est pas mal… inutile, mais pas moche :)

    Et euh, le final WTF, mais d’où?!… on le voit troooop venir !! Genre à 10 bornes… Bon, le cerveau rouge, c’est un peu « too much » mais à part ça, ça va… et il est trop cool le final. Par contre, déçu de ne pas avoir vu de vaisseaux au dessus de la Tour Eiffel…

    Et le scénar’, d’ailleurs, ça va, justement, pour une fois qu’on tombe sur des gens « lambda » qui se réveillent genre WTF… mais ne sont pas des pilotes de l’armée de l’air ou autre super-héro prédestiné à sauver le monde, j’trouve ça bien. On assiste en spectateur à la défense de l’armée face à l’invasion, mais ça n’en devient pas l’ordre du jour… Et vu que les FX poutrent, bah ça déboite :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s